Cityguides·Europe

Un week-end à Bruxelles

Je ne vous avais pas fait d’article concernant notre week-end à Bruxelles en novembre dernier. Avec les températures en baisse et la neige qui doit arriver à Lyon, cela me rappelle ce week-end en amoureux plutôt froid. Nous avons décidé de partir un week-end à Bruxelles pour plusieurs raisons : nous cherchions une destination pas trop loin, pas trop chère et une ville qui permet de se visiter rapidement. De plus, je voulais faire un marché de Noël typique dans le nord, pour comparer avec celui de Strasbourg que nous avions déjà fait. C’est pour cela que Bruxelles correspondait parfaitement à nos attentes.

J’avais déjà été à Bruxelles étant plus petite et j’étais heureuse d’y retourner avec le chéri, qui ne connaissait pas. C’est une capitale de plus à ajouter à notre objectif : en faire le plus possible, que ce soit en Europe ou ailleurs. Pour le moment nous avons déjà visité 5 pays en l’espace de 4 ans, ce qui fait plus d’un pays par an. Malheureusement, je trouve toujours que les voyages passent trop vite. Vivement le prochain, mais en attendant, parlons de Bruxelles !

Nous n’avons pas pu faire l’Atomium, mais nous avons pu faire le reste des choses que nous avions prévus. Je pense que pour visiter l’essentiel et profiter de Bruxelles, il faut environ 3 jours.

Les musées

Nous avons fait les deux musées les plus importants (selon nous) à Bruxelles ; à savoir le Musée Magritte et le Centre Belge de la Bande Dessinée. Le musée Magritte est très intéressant à faire. On en apprend beaucoup sur la vie du peintre, l’environnement dans lequel il a évolué et pourquoi ses oeuvres déforment des visuels de la réalité. J’avais vu beaucoup d’oeuvres de ce peintre lorsque j’étais en classe préparatoire, aussi j’étais heureuse de visiter ce musée.

Nous avons également visité le Centrale Belge de la Bande Dessinée qui regroupe beaucoup de personnages que nous avions connu lorsque nous étions plus petits. Il faut savoir que les auteurs tels que Peyo ou encore Hergé sont belges, c’est pourquoi la bande dessinée fait partie du « patrimoine » belge. Le musée est très ludique et des activités sont proposées en fonction des univers que l’on visite. Bien évidemment, on n’a pas pu s’empêcher de se prêter au jeu et de faire les gogoles.


Musée Magritte
Rue du Musée, 9
B-1000 Bruxelles
Prix du billet (tarif plein) : 8€

Centre Belge de la Bande Dessinée
Rue des Sables, 20
1000 Bruxelles
Prix du billet (tarif plein) : 10€


Les restaurants / Salon de thés

Une chose que l’on a remarquée à Bruxelles, c’est que les gens ont plus l’habitude de manger sur le pouce et dehors. Lorsque l’on y était, nous avons eu des températures très basses (par rapport à Lyon). Il faut dire que l’hiver lyonnais et l’hiver belge n’est pas du tout le même. En Belgique, il est plus humide et donc le ressenti est plus important qu’à Lyon et ce n’était pas évident malgré les gros pulls. C’est bon à savoir pour les prochains voyages dans le nord si on part à cette période. Cela nous a fait bizarre de voir que pour les belges ce froid était tout ce qui avait de plus normal. Du coup manger ou boire une bière dehors était tout simplement pas possible pour nous.

Nous avions plusieurs objectifs culinaires ce week-end là : manger des frites, manger des gaufres et boire des bières. Missions réussies ! Nous avons pu boire des bières au Délirum avec ma copine Margaux qui se trouvait être à Bruxelles ce week-end (le hasard fait bien les choses !). Ce bar m’a été conseillé par un collègue et je valide donc cette adresse (merci Jean-Phi si tu passes par là !). Il propose plus de 2000 bières à la carte, ce qui laisse un large choix devant nous !

Pour les frites, nous sommes tombées sur une sorte de fast-food autour de la frite : Fritland. Rien à voir avec les frites dont on a l’habitude en France, elles sont plus moelleuses, plus grosses et à la fois craquante. Un vrai régal ! Nous avons tellement aimé que nous y sommes retournés avec Margaux le dimanche midi, pour profiter avant de devoir repartir. Je vous recommande beaucoup ce fast-food. L’intérieur est tout petit donc il faut se battre pour manger à l’intérieur l’hiver et une grande terrasse (plus propice l’été je pense).

Enfin la dernière adresse que je conseille est la Maison Dandoy. Je pense que je n’ai jamais mangé une gaufre aussi délicieuse. À la fois légère, pas trop sucrée et croustillante, les gaufres de chez Dandoy ne sont pas écoeurantes comme peuvent l’être les gaufres de Lièges. Nous avons appris que la vraie gaufre bruxelloise doit avoir 20 trous, tandis que la gaufre liégeoise en a 24.


Délirium
Impasse de la Fidélité, 4
1000 Bruxelles

Fritland
Rue de Henri Maus, 49
1000 Bruxelles

Maison Dandoy
Rue Charles Buls, 14
1000 Bruxelles


Les lieux à visiter

Bruxelles est une très jolie ville qui peut se visiter à pied. Notre hôtel étant en plein centre (si vous n’avez pas lu l’article sur l’Atlas Hôtel, je vous invite à le faire ici), nous n’avons jamais pris une seule fois les transports en commun et nous avons bravé le froid. En se perdant dans les petites rues, nous sommes tombés sur un immeuble aux couleurs de Noël : le Drug Opera qui est en fait un restaurant.

Bien évidemment, nous sommes allés voir la Grand Place, qui avait pour l’occasion des fêtes de Noël, un sapin et une crèche grandeur nature. L’esprit de Noël était au rendez-vous et nous avons été comblés par ces festivités. Le soir, un spectacle de sons et lumières et les bâtiments en plus du sapin animent la place. J’ai beaucoup aimé le spectacle qui change de ce que l’on a l’habitude de voir à Lyon pendant la Fête des Lumières. À quelques rues de la Grand Place, se tenait le marché de Noël. Pour la petite anecdote, le marché de Noël à Bruxelles est surtout constitué de chalets qui servent à manger. Il y avait quelques décorations de Noël, mais pas comme ce que l’on a en France.

Nous avons également été voir vous le fameux Mennenken Pis. Moins impressionnante en vraie, qu’en photos. Le jour ou non sommes allés le voir, il portait une tenue aux couleurs de la ville : violet et jaune. L’avantage d’aller voir le Mennenken Pis c’est qu’en retournant dans le centre, on tombe sur la rue des gaufres. L’odeur y est très forte, car l’ensemble des magasins « attrape-touristes » y sont présents avec des gaufres à 1€ (qui ne valent vraiment pas celles de chez Dandoy !).

Enfin nous sommes allés voir la galerie de la Reine. Une grande galerie qui fait légèrement penser à celle de Milan. L’architecture est très travaillée et à cette époque elle était décorée pour les fêtes. À l’intérieur, on retrouve l’ensemble des magasins de chocolat Belges et d’autres magasins spécialisés.

Nous avons beaucoup aimé ce petit week-end à Bruxelles qui nous a permis à tous les deux de déconnecter. Je vous recommande cette ville, peu importe la saison, surtout si vous aimez les gaufres. Je pense que l’on y retournera à une autre période pour voir la ville d’un autre oeil. Je vous laisse avec ces quelques photos de la ville.

Des envies de voyages en ce moment ?
Cet article vous a donné envie d’aller à Bruxelles ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s